ORAL BAC : les notions

ORAL BAC ANGLAIS

Je vous parle sur cette page de l’oral du BAC (anglais).

  • La présentation orale des notions : l’introduction et le développement, les mots de liaison, la structure attendue par les examinateurs.

Je vous propose quelques outils « clé en main » pour vous gagner du temps.

Cependant vous devrez petit à petit personnaliser et développer vos propres outils.

ORAL BAC - ANGLAIS

Cette épreuve orale du Baccalauréat est très cadrée, en particulier l’introduction.

Si l’examinateur ne trouve pas ce qu’il attend dans votre intro, la note ne sera pas bonne.

C’est pourquoi je vous propose une trame toute faite dans laquelle vous pourrez insérer votre thématique.

Cela ne veut pas dire que vous devez vous contenter de cette trame.

Vous devez  y ajouter votre touche perso ; alors là seulement ce sera très bien 🙂

L'INTRODUCTION (ORAL BAC ANGLAIS)

1 – PHRASE « we’re going to talk about + notion »:

We’re going to deal with the notion Myths and heroes.

2 – Définitions :

To begin with, I would like to give a definition of the notion : a myth is a story, a popular belief on which social values are based.

A hero is a person who is admired for his or her achievements ; someone who has sacrificed his (or her) life to make things evolve.

3 – Réduire le cadre du sujet : qu’est-ce que j’ai étudié en classe pour cette notion ?

In relation to this notion, the subject of my presentation will be + votre thématique (par exemple : the American dream, or : the struggle for women’s rights).

4 – Problématique :

We may wonder to what extent this theme illustrates the notion Myths and Heroes.

Autre exemple : We may wonder if the American Dream still exists today.

5 – Annonce du plan :

To answer this question, we have studied some documents.

ou :

To answer this question, I will first talk about (1e partie) and then about (2e partie).

LE DEVELOPPEMENT (ORAL BAC ANGLAIS)

1e PARTIE

Exemple : To start with, I have chosen a newspaper article entitled [titre] to show that [problématique]. It was published in [date] by [author].

Présenter le 1er document et faire le lien avec la problématique. C’est votre 1e argument –> ce document montre bien que…

exemples : mon document montre que le rêve américain existe encore aujourd’hui ; ou que tel ou tel personnage historique est bien un héros.

Évidemment, vous avez choisi (vous ou votre professeur) les documents pertinents pour répondre à la problématique.

Le jeu consiste à poser une question sur un sujet de société et d’y apporter une réponse dans la conclusion.

Dans le développement, les documents viennent jouer le rôle de « preuves » pour justifier la réponse que vous donnez à votre problématique.

Exemple : In this document, we learn that [sélectionnez les parties pertinentes de votre document et racontez-les].

Secondly, + 2e argument

Thirdly + 3e argument

 

2e PARTIE

Soit vous prenez le contre-pied de la 1e partie (pour un plan de type « thèse-antithèse):

However + 1e argument

Moreover + 2e argument

Finally + 3e argument

Soit vous avez opté pour un plan thématique et donc il n’y a pas nécessairement d’opposition :

First of all + 1e argument

Then + 2e argument

Eventually + 3e argument

 

Conclusion

Répondez explicitement à la problématique posée dans l’introduction.

 

IMPORTANT :

Ce que je vous ai proposé ci-dessus est juste un EXEMPLE de ce qu’il est possible de faire à l’oral du BAC en anglais.

Vous retrouvez la structure attendue par les examinateurs.

Mais ne pensez pas que c’est LA recette à appliquer.

Par exemple, les mots de liaisons sont indispensables, donc je vous en ai proposés, mais vous pouvez utiliser ceux que vous préférez. Ne vous limitez pas à mes exemples.

La seule chose qui est incontournable, c’est :

Je pose une problématique, j’y réponds dans la conclusion, et je prouve ma réponse à l’aide de document.

Le plan thèse-antithèse à l’avantage qu’il met en valeur la capacité de l’élève à SAVOIR NUANCER.

Nuancer, c’est être capable d’aller plus loin qu’une réponse « tout oui » ou « tout non ». C’est l’enjeu de presque toutes les matières littéraires –en particulier au lycée et à l’université.

Exemple :

Le rêve américain existe dans une certaine mesure, dans un certain cadre, mais il y a des limites ; la société à évolué et aujourd’hui de nombreuses œuvres américaines critiquent ou relativisent le rêve américain.

Affirmer une idée en définissant des limites au-delà desquelles je dis : « alors mon affirmation ne tient plus », c’est le plan thèse-antithèse.

Toutefois vous pouvez quand même  vous appliquer à nuancer vos idées dans une présentation qui suit un plan thématique .

En effet, certaines problématiques n’accepteront pas le plan thèse-antithèse.

Être capable de nuancer sa pensée dans une langue étrangère est difficile.

C’est pourquoi c’est là que l’examinateur vous attend ! 😉